L’histoire du festival

Intro

Un festival de musique c’est une action qui se dessine et évolue d’année en d’année. Au début il y a une idée lancée comme ça puis il y a de la mobilisation pour que cela devienne réalité !

Les bénévoles de Cart’Son prennent du plaisir à organiser chaque contour du festival Cart’Son pour Votre plus grand Bonheur. Alors en route pour découvrir les bonus de cette Edition #4.

La naissance du festival Cart’Son

En juin 2014, les animateurs du Pôle Ados et Jeunesse de la MJC ont proposé une réunion bilan des différents projets. C’est au cours d’un repas convivial qui réunissait les jeunes et les parents, que l’idée d’organiser un festival de musique a été proposée. Parents et jeunes ont voulu organiser cette idée ensemble, tout en accueillant d’autres personnes volontaires. Persuadé que cette initiative avait du sens pour l’association, le coordinateur de la MJC a fédéré un bon nombre d’acteurs autour de la table pour lancer et accompagner le groupe de bénévoles à réaliser ce projet culturel.

L’intitulé « Cart’son » fait référence à l’ancienne cartonnerie (Cart) implantée dans la zone résidentielle de « Sainte Valdrée » qui fait le lien entre l’histoire et l’avenir de la  ville,  et à la nature même du projet qui est un festival de musique (Son).

Ce festival a pour objectif de créer à l’échelle locale un événement musical populaire, convivial, favorisant les liens entre les générations et la mixité sociale.

Aujourd’hui, le comité est composé de 25 bénévoles (6 jeunes  et 19 adultes). Ils se réunissent une fois par mois et travaillent à l’organisation du festival, de la réflexion sur son sens jusqu’au contenu. Ils sont répartis en 7 commissions permanentes qu’ils animent et organisent eux-mêmes : Sponsoring-communication, animations familiales, aménagement des espaces, décors et sécurité, animations enfants, concerts, buvette et restauration.

Groupe comité de Pilotage

La philosophie du festival

Pour sa 4ème édition, de nouvelles actions sont initiées pour conforter son positionnement local.

  • Faire découvrir différents groupes de musique de la scène locale
  • Faciliter l’accès à la culture
  • Partager des méthodes pour créer du mobilier
  • Permettre l’accès du festival à tous
  • Accessibilité des jeunes habitants dans des territoires ruraux
  • Renforcer le caractère intergénérationnel
  • Informer et sensibiliser le public des risques liés à la santé